Patronne des Missions, patronne secondaire de la France, docteur de l’Église, sainte Thérèse de Lisieux est aujourd’hui mondialement connue. L’année jubilaire en son honneur a été officiellement lancée le 8 janvier 2023. À cette occasion, des Portes saintes ont été ouvertes dans les basiliques d’Alençon et de Lisieux. L’année 2023 célèbre à la fois les 150 ans de sa naissance et les 100 ans de sa béatification. Voici les dates à ne pas manquer pour honorer cette grande sainte qui a choisi « la petite voie » pour se frayer un chemin vers le Ciel.

2 JANVIER : ANNIVERSAIRE DE THÉRÈSE

Thérèse naît à Alençon le 2 janvier 1873. Son père Louis est horloger et sa mère, Zélie, est dentellière. Elle a quatre sœurs : Marie, Pauline, Léonie et Céline de quatre ans plus âgée qu’elle. Thérèse est la dernière enfant de la famille Martin.

4 JANVIER :BAPTÊME DE THÉRÈSE

Le baptême de Marie Françoise Thérèse Martin a eu lieu à l’église Notre-Dame d’Alençon, le 4 janvier 1873. Cet événement de sa vie est représenté dans une des cinq mosaïques de la crypte de la Basilique de Lisieux représentant les étapes importantes de la vie de Thérèse.

10 JANVIER : ENTRÉE DE THÉRÈSE EN NOVICIAT

Thérèse devient carmélite le 9 avril 1888. Son postulat prend fin le 10 janvier 1889, avec sa prise d’habit, qui marque son entrée en noviciat.

6 AVRIL : THÉRÈSE TOMBE MALADE

 

Alors que sa sœur Pauline entre au Carmel le 6 avril 1883, Thérèse, déchirée de « l’avoir perdue », vit une crise aiguë d’une maladie dont elle souffre depuis un certain temps, et qui devient aussi grave que mystérieuse. La famille la croit perdue : Thérèse a des hallucinations, elle ne reconnaît plus ses sœurs et ne s’alimente plus. Son père demande alors à Notre Dame des Victoires que ses paroissiens prient une neuvaine.

9 AVRIL : THÉRÈSE DEVIENT CARMÉLITE

Très jeune, Thérèse ressent un appel à la vie religieuse. Elle a 15 ans lorsqu’elle part en pèlerinage à Rome pour demander au pape Léon XIII la permission d’entrer au Carmel avant l’âge autorisé par le droit canon. Elle obtient cette dispense et devient carmélite le 9 avril 1888, alors que la communauté fête l’Annonciation.

29 AVRIL :100E ANNIVERSAIRE DE LA BÉATIFICATION DE THÉRÈSE

Therese-de-Lisieux-1.jpg

Frappés du nombre de témoignages de prières exaucées par Thérèse de Lisieux des fidèles du monde entier demandent qu’elle soit reconnue comme sainte. Le procès ordinaire de béatification, sous la responsabilité de l’évêque de Bayeux et Lisieux, Thomas-Paul-Henri Lemonnier, s’ouvre le 3 août 1910. 37 témoins viennent déposer sur la vie de Thérèse, dont neuf carmélites de Lisieux. La cause est introduite officiellement par le pape Pie X le 10 juin 1914. On retient deux guérisons miraculeuses. Thérèse est béatifiée le 29 avril 1923.

Du 29 au 30 avril 2023, le sanctuaire de Lisieux entend fêter cet événement en grande pompe, sous Sous la présidence de S.E. le Cardinal Aveline, Archevêque de Marseille.

3 MAI : THÉRÈSE PROCLAMÉE PATRONNE SECONDAIRE DE LA FRANCE

Le 3 mai 1944 le pape Pie XII proclame Thérèse patronne secondaire de la France, à l’égal de Jeanne d’Arc. En novembre 1944, il écrit au Carmel de Lisieux :

« Sainte Thérèse a répondu, ces dernières semaines, comme seuls peuvent le faire les grands amis de Dieu, à la confiance que nous mettions en elle en lui attribuant, de concert avec la sainte libératrice de Domrémy, le patronage de votre chère patrie, sous l’égide supérieure de Notre-Dame, dans le mystère de son Assomption. Cette délivrance étonnante dont la France a été l’objet est, à n’en pas douter, un de ces coups du Ciel, comme l’histoire en a enregistré plus d’une fois dans cette nation privilégiée pour ses gloires religieuses et sa vocation providentielle. »

8 MAI : PREMIÈRE COMMUNION DE THÉRÈSE

sainte thérèse de lisieux le jour de sa première communion
Sainte Thérèse de Lisieux le jour de sa première communion, le 8 mai 1884
©Archives du Carmel de Lisieux, http://www.archives-carmel-lisieux.fr/

Sainte Thérèse de Lisieux fait sa première communion à 11 ans, le 8 mai 1884. « Ah ! qu’il fut doux le premier baiser de Jésus à mon âme ! », se souvient-elle 11 ans plus tard en écrivant ses mémoires. La veille de cet événement, la future sainte a d’ailleurs fait trois belles résolutions.

13 MAI : THÉRÈSE GUÉRIE PAR LA VIERGE MARIE

Le jour de la Pentecôte, le 13 mai 1883, alors qu’elle est toujours très malade, la petite Thérèse prie Marie. Elle lui demande d’avoir pitié d’elle. Aussitôt, elle voit la statue de la Vierge lui sourire… Convaincue d’avoir été guérie par le sourire de Marie, elle décide de se placer sous sa protection. Elle a 10 ans. La vie reprend.

17 MAI : THÉRÈSE EST CANONISÉE

Les faits remarquables survenus après la béatification de la petite Thérèse ne manquent pas, et l’on en choisit deux : le cas d’une jeune Belge, Mlle Maria Pellemans miraculeusement guérie sur la tombe de Thérèse et celui d’une italienne, sœur Gabrielle Trimusi, brusquement soulagée après un triduum célébré en l’honneur de Thérèse. Le décret d’approbation des miracles est publié en mars 1925. Thérèse de Lisieux est canonisée le 17 mai 1925 en présence de cinq cent mille personnes par Pie XI qui l’appelle « l’étoile de son pontificat ».

9 JUIN : THÉRÈSE COMPOSE SON ACTE D’OFFRANDE À L’AMOUR MISÉRICORDIEUX

Nous sommes le 9 juin 1895. Thérèse est touchée par le récit de religieuses qui s’offrent en martyr à la justice divine, afin de détourner sur elles les châtiments promis aux coupables. Thérèse, quant à elle, pense qu’il faut s’offrir non pas à la justice mais à la miséricorde divine. C’est ce qu’elle fait le 9 juin 1895. Elle compose son Acte d’offrande à l’Amour Miséricordieux.

Le manuscrit de l’offrande de sainte Thérèse de Lisieux à l’amour miséricordieux de Dieu.
Le manuscrit de l’offrande de sainte Thérèse de Lisieux à l’amour miséricordieux de Dieu.

8 SEPTEMBRE : THÉRÈSE FAIT SA PROFESSION RELIGIEUSE

Le jour de sa profession, le 8 septembre 1890, la jeune religieuse prend pour nom : Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Et elle commence à écrire ses mémoires et elle poursuit l’écriture de poèmes, lettres, pièces de théâtres et de cantiques.

30 SEPTEMBRE : MORT DE THÉRÈSE

Depuis l’été 1897 Thérèse est victime de premières crises d’hémoptysie. C’est le début de la tuberculose. Thérèse meurt à l’âge de 24 ans, le 30 septembre 1897 à 19h20.

 

1ER OCTOBRE : FÊTE DE SAINTE THÉRÈSE DE LISIEUX

Canonisée le 17 mai 1925, Thérèse de Lisieux est fêtée le 1er octobre.

19 OCTOBRE : THÉRÈSE PROCLAMÉE DOCTEUR DE L’ÉGLISE

Le 19 octobre 1997, année du centenaire de sa mort, sainte Thérèse est proclamée par le pape Jean Paul II Docteur de l’Église.

6 NOVEMBRE : THÉRÈSE FAIT UN DON EXTRAORDINAIRE AU SACRÉ-CŒUR DE MONTMARTRE

C’est au cours de la messe au Sacré-Cœur de Montmartre, le 6 novembre 1887, que Thérèse Martin décide d’offrir son bracelet en or pour la fonte de l’ostensoir des fêtes.

14 DÉCEMBRE : THÉRÈSE PROCLAMÉE PATRONNE DES MISSIONS

Thérèse de l’Enfant-Jésus n’est jamais sortie de son couvent. Et pourtant, le 14 décembre 1927, cette jeune carmélite a été proclamée par le pape Pie XI patronne des missions à l’égal de saint François-Xavier.

25 DÉCEMBRE : CONVERSION DE THÉRÈSE À NOËL

La nuit de Noël 1886, elle retrouve le joyeux équilibre de son enfance et s’élance vers le Dieu-Amour qui l’a saisie. Elle explique le mystère de cette conversion dans ses écrits.